Partagez | 
 

 I need you [Acceptée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sinis Nerildillë
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 8
Alignement : Neutre
En couple avec : Elaën Nerildillë, mon ange
Ennemis : tout le monde il est gentil! ❤️

MessageSujet: I need you [Acceptée]    Dim 27 Oct 2013 - 13:10


I need you


Le cheval n’est-il pas le meilleur ami de l’Homme ?


La reserve naturelle
Onyx & Sinis

J’avais entendu parler d’une réserve, située dans mon pays même, en Evanya. Elle avait été créée peu après la grande guerre. La déesse Sên avait confiée aux quatre dresseurs un sceptre, capables de soumettre, soi-disant, n’importe quelle créature d’Ephaëlya, et de la rendre docile. Mais avant ça, ils étaient un groupe de combattants d’élites, à ce qu’on dit, vétérans de la guerre des Titans. Ils recherchaient encore toutes les créatures qu’il était possible de monter pour les amener au directeur de la réserve, un vieil elfe de plus de 500 ans dont le nom se perdait dans les mémoires. Mais il se trouvait qu’à la réserve, il y avait également des vendeurs. C’était justement à l’un deux que j’eus affaire.

Par cette journée humide et fraîche de Ventusiar, le ciel était d’un gris perle uniforme et déprimant. Pourtant, j’avais une tâche des plus heureuses à faire : je devais absolument me faire un nouvel ami, ou plus précisément je désirai une nouvelle monture : un simple cheval, pour faire quelques voyages plus rapidement. Etant donné que mon mari n’était encore pas revenu de la guerre, je n’osais pas toucher aux finances de la famille, hors ce qui était budgétisé.

J’arrivai à la réserve en milieu d’après-midi, et je fus subjuguée par la taille des herbages peuplés d’animaux magnifiques. Il y avait un nombre incalculable de montures basiques dans ces verts pâturages. Je savais néanmoins qu’il y avait bien d’autres espèces cachées de ci de là.

Un jeune elfe vint à ma rencontre.

-Mademoiselle, en quoi puis-je vous être utile? demanda-t-il de sa petite voix flûtée.

-Je recherche un cheval. Une jument, de préférence, qui ne soit pas trop lourde et ayant une bonne endurance et des allures rapides. Je me fiche totalement de la robe, tant que son tempérament est en accord avec le mien. J'aimerais une monture relativement jeune, que je pourrai travailler et garder longtemps avec moi.

-Mademoiselle sait apparemment ce qu’elle veut ! fit-il en riant.

Je savais que ma demande n’était pas simple, mais je voulais quitter un peu mon village, voir d’autres ciels, s’il en existaient, et fouler d’autres terres, que je n’avais jamais vues. En 194 ans d’existence, j’étais passée à côté de beaucoup de chose, mon passé se résumait en quelques lignes.

-J’ai quelque chose qui pourrait correspondre à vos attentes, mais il s’agit d’un étalon Barbe. Cette race est réputée pour sa vitesse, son endurance, sa rusticité, son agilité, sa docilité, et est jugée comme infatigable. Celui-ci est vif, et doté d’un tempérament un peu fougueux, car, comme vous le désiriez, âgé de 5 ans.


Il me semblait presque parfait, il répondait à mes exigences. Bon, j’aurais préférés une douce jument à un étalon en pleine crise d’adolescence. Mais l’elfe me conduisit jusqu’à lui, et je fus subjuguée. Il trottait dans un pré, visiblement fâché d’être à l’écart. Malgré son jeune âge, on voyait ses muscles jaillirent sous sa robe gris moucheté. Il avait le poitrail étroit, la tête droite, très légèrement convexe peut-être. Ses membres courts et musclés lui conféraient une taille n’excédant pas le mètre soixante. Sa croupe, puissante et large, s’inclinait légèrement vers le bas. Un bel animal, très fourni en crin.

L’elfe m’ouvrit le portail et j’entrai, relativement peu confiante, dans l’enclos de l’étalon. En me voyant arriver, il me chargea directement. Je devins le bouc-émissaire de sa rage. Cependant, je ne bougeais pas. Je sentais qu’il était juste en colère, mais ce n'était encore qu'un bébé, et il ne voulait pas faire de mal, juste retrouver ses amis. Il me suffisait de ne pas lui montrer mon manque total de confiance. De plus, j’avais apporté une pomme et deux sucres. Lorsqu’il arriva à ma hauteur et qu’il vit que je ne bougeais pas, ni même que je ne le regardais, son attitude changea. Dans la nature, seuls les plus forts ne sourcillent pas. Il resta donc à une distance raisonnable, et tendit l’encolure vers moi. Je ne le regardais toujours pas. Piqué au vif, l’étalon s’approcha et cabra à côté de moi. Je le chassais, puis à nouveau me figeais. Cet étrange manège dura quelques minutes, et je voulais lui faire comprendre que ce ne serait pas moi qui bougerais, mais bel et bien lui, que j’étais celle qui commandais.

Au bout d’un moment, lassée qu’il recommença sans cesse, j’avançai vers lui, empiétai sur son territoire. L’intelligence brillait dans ses yeux. Il avait bien comprit qu’il n’arriverait à rien, qu’il avait rencontré un obstacle. Je sentais sa colère s’évanouir et laisser place à la peur du prédateur. Je sortis alors l’un des carrés de sucre. A nouveau, il tendit l’encolure vers moi, renifla la friandise, et la happa entre ses lèvres, puis ramena très vite la tête vers le reste du corps pour goûter à cette étrange chose. Il osa enfin s’approcher, les oreilles en avant et sans marques d’agressivité. Je lui tendis le deuxième sucre, et de l’autre main, caressai son chanfrein. Je me mis à hauteur de sa tête et commençai à avancer vers la sortie. Il me suivit docilement.

Je m’arrêtai devant la porte, saisis un bout de crinière et d’une souple poussée me hissai sur son dos, à cru. Je le sentis tressaillir, mais il ne bougea pas. La relation de confiance n’était pas encore née, mais il avait assimilé que c’était moi qui commandais. Bien installée juste derrière son garrot, je sortis enfin la pomme. Il se contorsionna mais réussis à mordre dedans. Je la lui donnais entièrement avant de flatter son encolure sans qu’il ne dise rien.

-Eh bien ! lança l’elfe. Je le croyais vraiment énerver et que vous ne parviendrez à rien !

-Oh oui, il l’était. Mais c’est encore un enfant, il a besoin de repères. Il cherche quelqu’un qui veille sur lui et qui le dispute s’il fait une bêtise. Et puis mon don s’est révélé plutôt efficace pour une fois. Il est parfait. Combien vous dois-je ?

-Juste le pis de son nom, on est content de s’en débarrasser.

-Un nom… Eh bien… Je pensais l’appeler Onyx.

Sur ce, l’elfe ouvrit le portail, et d’une pression de mollet, je pris le chemin du retour. Je me fondis dans mon cheval jusqu’à ce que j’ai l’impression que nos deux corps ne fassent plus qu’un. C’était agréable de sentir son bassin basculé au rythme de la marche, la main dans sa crinière abondante et soyeuse.

-Rentrons à la maison, Onyx.



© Crédit - Lackey_G ® - Je t'aime ma fiancée



_________________




Dernière édition par Sinis Nerildillë le Dim 27 Oct 2013 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vendeur de Lëanya
Ephaëlyen débutant
avatar

Messages : 40

MessageSujet: Re: I need you [Acceptée]    Dim 27 Oct 2013 - 17:08

Pièces d'or nécessitées: Aucune
Nombre de pièces d'or possedées: 0
Capture: Acceptée

Félicitation Sinis ! Tu viens d'apprivoiser un Cheval !
N'oublie pas de rajouter le sigle correspondant dans ta signature ainsi que le lien du RP.

A bientôt sur les terres de Lëanya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I need you [Acceptée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)
» [Accepté]Sho Nagoshi
» Kai [Accepté deux fois]
» Village Hentaï[accepté]
» Percy Jackson Révolution [Accepté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Gestion des personnages :: Montures et autres boutiques-